Peinture : "L'origine du monde" de Gustave Courbet

Peut-on juger Facebook pour avoir censuré « L’Origine du monde » de Courbet ?

Facebook a été assigné en justice par un internaute qui lui reproche d’avoir censuré son compte où il avait affiché le tableau « L’Origine du monde » de Gustave Courbet représentant un sexe féminin… La volonté de censure se niche – aussi – au sein des organisations et sociétés qui s’affirment parmi les plus libérales. A l’heure…

Details
Congrès sur les pesticides - Mars 2012

[Vidéo] Maître Cottineau répond aux questions des particuliers victimes des pesticides

« Pesticides & santé quelles voies d’amélioration possible ? » Les 23 et 24 mars 2012 s’est tenu un congrès inédit sur le thème « pesticides et santé » dédiés aux victimes des pesticides. Maître Cottineau répond aux questions des particuliers victimes des pesticides. Pourquoi un congrès sur la santé et les pesticides? Depuis, quelques années, le sujet des pesticides…

Details
Congrès Pesticides Santé 23 mars 2012 Palais du Luxembourg

[Vidéo] TABLE RONDE : Exposition environnementales aux pesticides, de la prévention à la reconnaissance des droits des victimes

Exposition environnementales aux pesticides: de la prévention à la reconnaissance des droits des victimes Impact des pesticides chez les professionnels TABLE RONDE Pr R. BESSON (chirurgien pédiatrique) – A. CICOLLELA (Chimiste – Président du RES) – Maître S. COTTINEAU (avocat spécialisé) – F. MICOURAUD (Référent Générations Futures) – Dr F. ROCCHICCIOLI (Maître de conférence – Praticien…

Details
PETER FOERSTER/AFP

Monsanto jugée responsable de l’intoxication à l’herbicide

Condamnation de Monsanto :
« Une première qui va donner des idées »

L’entreprise américaine Monsanto a été jugée « responsable« , lundi 13 février, de l’intoxication à l’herbicide d’un agriculteur français.

Cette décision du tribunal de grande instance de Lyon, qui constitue une première en France, pourrait ouvrir la voie à d’autres condamnations similaires, selon Stéphane Cottineau, avocat spécialisé dans les questions environnementales, qui travaille étroitement avec l’association Phyto-victimes.
 

Qu’est-ce que ce jugement va changer, concrètement ?

Pour l’instant, ce n’est qu’un jugement en première instance. Je pense que Monsanto va faire appel, et l’affaire risque donc se prolonger. Mais cette décision constitue une première et va de toute façon donner des idées à beaucoup de monde. Aujourd’hui, cela signifie qu’à chaque fois qu’un accident ou une maladie professionnel(le) implique des produits chimiques bien identifiés, il sera possible d’attaquer le producteur. C’est donc une nouvelle très positive, qui pourrait permettre d’obtenir des dommages-intérêts dans de nombreux autres dossiers.

Details